Y’a des dimanches comme ça !

Des dimanches où on se prévoit des trucs à faire… pour avoir des trucs à faire ! Et style à la fin de la journée on a juste l’impression d’avoir perdu sa journée. Bon bah voilà, ça c’est moi aujourd’hui…

D’ailleurs ce blog et ce challenge ne sont-ils pas une énième excuse de mon saboteur pour me garder l’esprit occupé ?

Je suis incapable de rester une journée à ne rien faire (même une demi-journée). Il faut toujours que mon cerveau me dise de faire ci ou ça ! Aujourd’hui c’est : « Fais les comptes », « répond à tes mails », « pose le thermostat »… Oui, oui, vous avez bien lu… J’ai voulu poser un thermostat d’ambiance aujourd’hui. Je dis voulu car c’est lui qui a gagné… Je ne tiens pas en place !

J’aimerai m’asseoir, prendre un livre… et lire. Je rêverai d’écouter de la musique sans rien faire d’autre que l’écouter. J’adorerai juste m’asseoir et contempler.

 

Mais j’ai ce satané saboteur qui me pousse à l’action ! Est-ce que cette action est essentielle ? Non je ne le crois pas. Ce qui aurait été essentiel aujourd’hui, c’eût été de profiter du soleil, du silence, de ma famille, de moi… Au lieu de ça j’ai joué le jeu de mon saboteur et inconsciemment en plus ! Pourtant, je suis coach ! Je sais comment les chasser les saboteurs ! Première chose l’identifier ! Et oui l’identifier car il agit dans l’ombre, c’est inconscient ! Bref, mon saboteur m’a fait vivre une journée de merde ! C’est très conscient maintenant !

 

Je suis content de m’en rendre compte car, désormais, j’ai la main pour changer d’état et ce que j’ai vécu aujourd’hui est un apprentissage pour faire mieux la prochaine fois. Ce que j’apprends aujourd’hui, c’est de vivre chaque jour en fonction de ses valeurs, ainsi qu’être chaque jour à l’écoute de soi et de son état pour choisir consciemment. Et là, si je m’écoute, je ressens cette envie de ne rien faire… du tout.

 

Alors je prends une décision : à demain !

 

uniqpeople.fr