Ce midi j’ai déjeuné avec une amie qui m’a, par deux fois, permis de m’ouvrir à de nouveaux horizons professionnels, et qui a contribué à ce que je fais aujourd’hui. J’aimerai vraiment lui dire merci et lui dire combien je lui suis reconnaissant de m’avoir proposé de telles opportunités !

 

Chacun peut contribuer à son niveau.

Cette amie m’a, ce midi, conté la fable du colibri et me tint à peu près ce langage :

 

« Un jour, un grand incendie se déclara dans la forêt…

Tous les animaux, terrifiés, observèrent impuissants ce désastre.

Seul le petit colibri, aussi frêle que déterminé, s’activa en allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec, qu’il jeta sur le feu, recommençant son manège sans relâche.

Au bout d’un moment, le Toucan agacé par cette activité à ses yeux inutile, lui dit : 


– « Colibri ! Tu n’es pas un peu fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » 

– « Je le sais, répond le colibri, mais moi, au moins, je fais ma part. »

 

Ce conte est une légende amérindienne pleine de sagesse et d’enseignements ! Elle me fait d’ailleurs penser à la célèbre citation de Ghandi : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde. »

contribution

Je dois vous avouer que je n’avais pas saisi cette citation au début !

Désormais, elle m’inspire profondément dans mes actions, chaque jour !

> D’une part, le changement commence par soi. Je ne peux pas changer les autres ! Que ce soit mon frère, ma sœur (je n’ai pas de sœur !), mes collègues, mon boss, Jean-Pierre ou ma belle-mère ! En revanche, je peux me changer et mon changement va provoquer une évolution de la relation ! Je peux changer. J’ai ce pouvoir ! Et j’en parle en connaissance de cause, car en six ans maintenant j’ai changé énormément de choses chez moi ! Le problème vient que souvent on veut changer l’autre ! Pire certains pensent qu’ « on ne se refait pas », ou « je ne vais pas changé à mon âge » ! C’est faux ! Si vous en avez la volonté et surtout le désir profond tout est possible ! De colérique et nerveux ; vous pouvez être serein, de bordélique ; vous pouvez être organisé, de maniaque ou control-freak ; vous pouvez lâcher prise !

 

> D’autre part, même si je ne change pas le monde, je contribue au changement. J’apporte ma pierre à l’édifice. Je fais ma part.

 

Quelle est ta contribution ?

Vendredi dernier, lors d’un séminaire Leadership, avec des étudiants en Master, j’ai été interpelé par l’un d’entre eux, qui très courageusement, devant ses camarades, a ouvertement partagé ses opinions lorsque j’abordais les saboteurs (à savoir ces freins qui nous empêchent d’oser). Son discours était rationnel et posé. Pour faire court, il disait que la société (médias, politique, éducation…) nous maintenait dans un immobilisme et que (en gros) nous étions des moutons (je la fais vraiment courte !). A la pause, alors que nous échangions sur le sujet, il râlait pas mal, critiquant et se plaignant.

Je lui ai posé cette question : « OK, et toi, quelle est ta contribution pour changer les choses ? »,

Lui : « Ben, j’essaie, et à chaque fois que j’en parle, j’ai un mur en face de moi ! Les gens ne comprennent pas ! Ils ont des œillères ! »,

Moi : « OK, et quelle est ta contribution pour changer les choses ? »,

Lui : « … »,

Moi : « Par exemple, ma contribution consiste à parler de leadership et de développement personnel aux étudiants. Je les sensibilise avec Uniqpeople sur leurs valeurs, leur bien-être. Ils identifient leurs saboteurs et ils découvrent les clés de la motivation et de la confiance en soi ! Je contribue à mon échelle et j’ai connecté dans l’année qui s’est écoulé près de 1500 étudiants à leur véritable ADN avec mes équipes ! Pour cela, je démarche les écoles et universités car c’est ma mission ! Ce n’est pas fait spontanément dans les programmes pédagogiques mais c’est quelque chose auquel je crois très fort pour le bien-être de chacun et le bonheur et l’épanouissement dans le monde ! Alors je fais ma part. Et toi, quelle est ta contribution ? »

Et là, j’ai vu ses yeux briller. Il avait compris !

Nous ne sommes pas petits !

Nous sommes grands.

Et quoique nous fassions dans ce monde, demandons-nous quelle est notre contribution pour le rendre meilleur. Nous pouvons faire notre part, quelle qu’elle soit ! Nous ne changerons pas le monde à nous tout seul ! Nous ne sommes pas des super-héros ! Nous n’en avons pas le pouvoir (bien que certains noms me viennent en tête), toutefois je crois que c’est notre responsabilité de faire notre part   🙂 .

 

Un engagement de chacun.

Tiens ça me fait penser à un jeune entrepreneur, que j’aime tout particulièrement, et qui se défonce pour aider les sans abris. Il développe une application sociale pour leur venir en aide. Il est la plupart des soirs avec sa « team » en maraude pour les resto du cœur ! Ce mec à un cœur gros comme ça et il contribue à sa hauteur, à sa façon, avec son cœur, comme il peut et c’est juste beau ! Si vous êtes sur Paris ou Nord Ile de France et que vous voulez contribuer, il est toujours en recherche de volontaires ! Vous le trouvez sur Facebook ici ! et sur Twitter là.

 

Allez, c’est tout pour aujourd’hui. Ce sujet me tient à cœur et j’ai eu beaucoup d’émotions lors de son écriture. Merci de l’avoir lu jusqu’au bout et s’il vous a également touché, n’hésitez pas à le partager aux gens que vous aimez ! C’est aussi ça contribuer et ça peut créer de nombreuses opportunités !

 

Je vous souhaite une journée pleine de contribution et d’Amour !

 

Parce que nous sommes uniques, connectons-nous à qui nous sommes vraiment pour un monde meilleur avec plus d’amour et moins de frustrations. Je vous fais des bisous ! Prenez soin de vous.

Restez connecté !

Recevez les prochaines publications de ce blog directement dans votre boîte mail






uniqpeople.fr