On nous demande souvent, comment faites-vous pour travailler ensemble chaque jour sans vous étriper ?

 

Tous différents, tous complémentaires !

Tout d’abord, c’est un vrai choix. Aucun hasard là-dedans. C’est une bonne base, je pense 😉 Par contre, même si c’est un choix consenti, ce n’est bien évidemment pas rose tous les jours car nous avons deux façons opposées de travailler.

L’un très structuré et dans la réalité consensuelle et l’autre dans sa tête, dans l’essence, l’amour. L’un va faire des plans et l’autre ressentir, CARPEDIEM J.

Accepter ses deux façons de faire, ces deux points de vue opposés, a été très difficile. Nous avons dû faire appel à un coach systémique.

Elle nous a accompagné à réaliser que nous avions besoin l’un de l’autre pour fonctionner dans notre vie de partenaire de travail mais aussi de couple. L’un tempère l’autre, et l’autre structure l’autre.

ob_d16fbf_04-main-dans-la-main-formons-le-monde

Première étape : se connaître soi-même

Si vous vous penchez sur comment vous fonctionnez, vous vous rendrez compte que vous êtes soit dans une, soit dans l’autre catégorie. En gros, soit vous êtes dans le FAIRE, soit vous êtes dans l’ETRE.

Se laisser vivre au gré des événements, pour moi, n’apporte pas de bien-être à la longue car dans cette catégorie nous n’agissons pas pour nous mais souvent pour les autres. Pareil, vouloir tout planifier et faire des to do list tout le temps, stress et met dans un état d’esprit électrique, pour soi et pour les gens qui nous entourent.

 

Deuxième étape, la clé de l’entente : l’acceptation

Si nous acceptons qui nous sommes et acceptons la façon dont travaillent les autres, alors l’entente peut se créer. Il suffit, attention c’est simple mais pas facile, d’ajuster le curseur, pour apprendre de l’autre et lui laisser, dans les deux cas, plus de place.

Soyez donc attentif à comment vous agissez au quotidien et comment votre collègue ou ami, mari ou femme fonctionne. Pour moi, le mot d’ordre pour une bonne entente ?

ACCEPTATION et mise au point 😉

Si nous ne nous acceptons pas, nous serons dans le conflit (Si vous êtes dans ce cas-ci, vous pouvez retrouver quelques conseils pour vous en sortir ici), le stress et la culpabilité.

 

Karine D.

 

Restez connecté !

Recevez les prochaines publications de ce blog directement dans votre boîte mail 😉
uniqpeople.fr