Catherine IGEL est Team Leader chez Tupperware. Elle a participé en avril 2016 au séminaire LEADERconnect® à l’occasion de la Tupperware Management School qui se déroule sur une semaine et qui a pour ambition de développer le potentiel de leurs talents identifiés.

« J’avais constamment peur du jugement »

Uniqpeople : Catherine, pouvez-vous nous dire ce qui était difficile pour vous avant cette journée ?

Catherine : (…) J’avais du mal à aller vers les autres, à être celle qui proposait ou celle qui prenait des décisions, j’avais constamment peur du jugement. Tout cela était encore pire dans la vie privée que dans la vie professionnelle mais c’était certainement dû, je m’en rends compte maintenant, à un énorme manque de confiance en moi.

Uniqpeople : Qu’avez-vous ressenti durant ce séminaire ?

Catherine : Honnêtement, j’y suis allée pleine d’appréhensions. Mais Greg a su nous mettre à l’aise, sans briser notre pudeur, ni nous faire aller au-delà de nos limites.

Cette bienveillance et ce sens de l’écoute, sans jugement, m’a permis de baisser les armes afin d’écouter cette petite voix en moi qui criait depuis un long moment, mais que je me retenais d’écouter.

Grâce aux exercices, parfois ludiques, j’ai réussi à faire sortir mes peurs. Il fallait que j’ose et que je prenne les choses en main pour enfin être actrice de ma vie et non plus une spectatrice emportée par la foule.

« Un autre changement majeur est que j’ai appris à me poser et à m’écouter. »

Uniqpeople : Voyez-vous du changement au quotidien ?

Catherine : L’identification de certains de mes saboteurs a créé une brèche dans le mur que j’avais édifié entre mes envies et ce que j’osais être et faire.

Désormais j’analyse les situations et je fais le point entre mon ressenti immédiat, qui est souvent négatif et dévalorisant, et la réalité. Un autre changement majeur et que j’ai appris à me poser et à m’écouter.

Il y a du changement également avec mon équipe : j’ose transmettre mes idées et les mettre en place avec eux. Mes idées ne sont pas moins bonnes que celles des autres, alors allons y !

Uniqpeople : Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?

Catherine : Je m’étais engagée à aller vers les autres, c’est MOI qui devais être force de proposition. Et je le fais !

Lorsque je suis mise à l’honneur, j’écoute cette petite voix qui me dit « Lève la tête et souris ! C’est TON moment ! Peu importe ce que les autres peuvent penser, PROFITE ! ». Et qu’est-ce que ça fait du bien !

J’apprends à RELATIVISER, je me dis souvent que « Ce n’est pas grave ! Tout va bien ! ».

C’est ENORME quand on connaît mon manque de confiance en moi et tous les doutes qui l’accompagnent !

J’essaie de transmettre ce que j’ai appris : à mon équipe surtout ! On analyse, on s’écoute et on y va, ENSEMBLE ! Avant j’aurais eu trop peur de les mener droit dans le mur alors je n’osais pas, je restais en retrait.

Uniqpeople : C’est effectivement des grands pas que vous avez franchis, qu’est-ce que cela vous apporte ?

Catherine : Je profite, j’ose, et je me plains moins. On ne m’a pas appelé ? Est-ce que MOI j’ai appelé ? Non ? Eh bien la prochaine fois, plutôt que de me plaindre c’est MOI qui prendrai les devants et qui proposerai quelque chose. Je profite de mes mises à l’honneur, on ne sait jamais combien de temps cela va durer 😉

Et je visualise le bien que ça m’a fait, afin d’y repenser dans mes moments de doute.

Uniqpeople : Un dernier mot à transmettre ?

Catherine : Juste MERCI Greg, et quel dommage que cela n’ait duré qu’une seule journée !

Merci à vous pour votre témoignage qui donnera envie c’est certain !

 


Découvrez sans plus attendre d’autres interviews vérité : 

Solène Carole
Mylène Soppelsa 
Nathalie Bellemin-Ménard 
Stéphanie Lorrette
Aline Lucot
Maryline VEYSSIERE

 

Restez connecté !

Recevez les prochaines publications de ce blog directement dans votre boîte mail


uniqpeople.fr